Débuter sur Twitch

Ici je vais vous parler de comment « bien » débuter sur Twitch. Évidemment ça reste mon point de vue et il sera peut-être différent du vôtre. J’ai commencé le stream avec une petite config, qui se résumait à un pc portable relié à un deuxième écran, sans connaissance. Aujourd’hui j’ai pu développer et améliorer mon setup drastiquement. Le meilleur conseil est de rester vous même et de le faire parce que ça vous passionne.


↠ Vidéo Youtube ↞


Devenir riche avec Twitch

Pour ce qui est des conseils que je peux vous donner sur le sujet, jouez un rôle et pensez à l’argent, pour vous dégoûter un maximum et finir droit dans le mur. NON. Par pitié, ne vous lancez pas sur Twitch en espérant avoir le moindre sous ou en faire votre métier. Ça ne fonctionne pas comme ça. Certes il y a des coups de chance (rarement), mais il faut savoir que les revenus dépendent de votre communauté. Dans un premier temps, si votre contenu plait, vous aurez des follows, puis des subs. S’il y a des gens généreux, vous aurez des dons. Mais ne comptez pas là-dessus pour en vivre. J’insiste sur ce point car je vois trop de gens vouloir se lancer dans un milieu qu’ils ne maîtrisent pas, espérant devenir riche et célèbre, et qui finalement perdent tout (bien souvent ils quittent leur travail actuel). Pour cela il faut avoir un véritable concept (le décolleté n’en est pas un), faire partie d’une team esport, avoir un jeu d’acteur ou être excellent sur un jeu (encore une fois, je parle en « général », il y a des exceptions). Pour vous donner un ordre d’idée, 100 subs équivaut environ à 250$. Seulement et seulement lorsque vous aurez atteint un palier qui vous permet de vivre, et ce depuis plusieurs mois, vous pourrez penser à voir plus loin. Dans tous les cas, cela ne doit pas être un frein ; si vous vous lancez sur Twitch, c’est par envie et passion.


Logiciel de stream : OBS Studio

Personnellement j’ai fait le choix d’utiliser OBS comme logiciel de streaming. Il en existe d’autres :
– XSplit que j’ai testé mais qui est payant, et peut-être un peu trop simple lorsque l’on veut configurer pile poil son stream.
– OBS Streamlabs, que je n’ai pas testé mais qui est très similaire à la version classique. Son défaut : il a toujours un temps de retard puisque les développeurs travaillent à partir d’une mise à jour d’autres développeurs, cela augmente donc le risque de bugs.

Concernant les réglages, il va falloir y passer du temps, BEAUCOUP de temps. Ce ne seront jamais les mêmes d’une personne à l’autre, car il y a trop de paramètres à prendre en compte (setup, configuration PC, connexion, utilisation …).
Il existe heureusement un tas de tutoriels sur internet pour gérer ça. Il faudra effectuer plusieurs tests avant de réussir à trouver les bons réglages. Pour cela je vous invite à tester cet outil, Twitch Analyzer (anglais simple), qui vous guidera dans les réglages à modifier en fonction des vôtres, il vous suffit de lancer votre stream et insérer le nom de votre chaîne sur l’outil.

Pour la qualité vidéo sortante, même si vous avez une très bonne connexion, tant que vous n’êtes pas partenaire Twitch il y a un « risque » que l’on ne puisse pas avoir la possibilité de changer la qualité sur votre stream (par exemple, bloquée à 1080p). Cela peut être un frein si vos viewers ont une petite connexion, ils ne pourront pas visionner. L’astuce est de relancer plusieurs fois votre stream jusqu’à obtenir le choix sur le lecteur Twitch, étant donné que celui-ci est aléatoire quand vous n’avez pas le statut partenaire.
Tips : Pensez à faire une sauvegarde régulière de votre profil OBS, histoire de ne pas tout perdre en cas de problème.


Les bots utiles

Les bots sont des aides externes (sites internet) qui s’apparentent à des robots, qui permettent de gérer beaucoup de choses sur votre stream, comme les alertes par exemple. Ils sont autorisés et sont presque obligatoires pour stream. Ils ont chacun des fonctionnalités différentes et sont très utiles. Les fonctions citées sont celles que j’utilise, mais on peut aussi les retrouver d’un bot à l’autre, c’est une question de préférence et de praticité. Je me sers de Nightbot et de Streamelements pour la gestion des commandes, de la monnaie virtuelle, des timers et des giveaways.
La plupart du temps la configuration est très simple : par exemple, pour l’ajout d’une commande, on vous demande le nom [!test] avec la réponse [Ceci est un test, bonjour!] ainsi que le temps de commande [30 sec] (pour éviter le spam) puis le niveau d’autorisation pour savoir qui est autorisé à la faire (modérateur, viewers etc.).

D’autres bots connus : Wizebot, Moobot, Deepbot, Phamtombot


Appli de gestion : Streamlabs

Streamlabs s’apparente à un bot, c’est pour moi l’outil le plus utile. Encore une fois il en existe beaucoup d’autres, mais ce bot est très complet et probablement le plus utilisé à ce jour. Il permet notamment de gérer ses alertes visuelles (follow, sub, don, host, raid etc.) et de pouvoir les personnaliser facilement. On y retrouve les statistiques de stream, ainsi que d’autres fonctionnalités que vous pouvez implémenter sur votre live.


Appli d’alertes : Streamlabels

Cet outil est peu connu car Twitch (ou d’autres bots) le fait également, mais je trouve personnellement qu’il est plus pratique à utiliser et plus clair. Le principe ? Une petite fenêtre qui affiche tous les évènements du stream (ou du moins ceux que vous souhaitez voir), ce qui permet de ne rien louper.


Appli de timer : Snaz

C’est un tout petit logiciel qui permet d’ajouter un timer à votre écran de démarrage, d’afk ou autre. Très simple à utiliser, je m’en sers depuis mes tout débuts et à chaque live.


Communauté Discord

Discord est un outil vraiment génial pour échanger avec votre communauté hors stream. Attention cependant aux petits trolls et abus qu’il peut y avoir. Il faudra bien le configurer avant de l’ouvrir publiquement. J’ai ajouté les bots sur mon discord, ce qui permet par exemple de pouvoir faire une commande directement à cet endroit. J’ai également ajouté MEE6 (bot pour Discord) qui permet de gérer plus facilement le serveur, de mettre des messages de bienvenue, de créer un grade personnalisable et automatique pour les abonnés ou encore d’envoyer un message privé pour expliquer les règles du serveur à un nouvel arrivant.


Tchat Twitch

Évidemment un élément aussi très important, le tchat Twitch. Il permet d’interagir avec vos viewers. Lire le tchat est pour moi indispensable : les gens prennent du temps pour vous écrire un message, la moindre des choses est de le lire et d’y répondre. Même si cela risque d’arriver peu souvent, nous ne sommes jamais à l’abri d’un troll ou d’un raid cancer ; n’hésitez pas à explorer les paramètres, comme ceux pour régler le temps de follow pour envoyer un message, les icônes de modération rapides …


Overlays et émotes

Ce sont des éléments que l’on voit sur tous les streams. Ils ne sont pas obligatoires, mais cela ajoute un petit plus visuellement parlant.

Sur l’overlay, on y affiche la plupart du temps les évènements (follows, sub, dons) ou toutes autres informations telles que les réseaux sociaux par exemple.
Les émotes serviront uniquement pour la discussion dans le tchat Twitch, et sont souvent en relation avec le contenu du stream.

Ces deux éléments se payent chers, et c’est normal. Vous allez employer un/e graphiste (il y en a des tas sur Twitter), qui va établir avec vous un projet, pour vous envoyer le fichier final. Pour avoir un ordre d’idée, un overlay se paye entre 30-100€ et une émote 15-25€ en fonction de ce que vous souhaitez et de la complexité.


Setup

Les éléments du « setup » ne sont en aucun cas obligatoires, mais facilitent grandement le stream pour vous et vos viewers.
– 2 écrans -> indispensable pour afficher d’un côté le jeu ou l’activité et de l’autre le retour du stream, pages internet, tchat Twitch, suivi des alertes.
– Bon micro ou casque micro -> très important, car tout le monde ne vous regarde pas mais tout le monde vous écoute ! La qualité sera aussi très appréciée, et pour ça pas besoin d’un gros budget (j’ai moi-même un micro Bird UM1 à 50€). Il faudra régler sur OBS le noise gate pour éviter les bruits de fond indésirables.
– Webcam -> je la conseille car j’estime que ça facilite l’interaction, voir quelqu’un parler et s’exprimer sera toujours plus interactif/intéressant. Pour la qualité, avoir une bonne lumière c’est la clef.

Évidemment le setup évoluera en fonction de ce que vous souhaitez améliorer, mais attention, tout ça coûte extrêmement cher. Pour vous donner un ordre d’idée, mon setup actuel (acquis au bout de 5 ans de stream) équivaut à environ 6000€.


Les dons

Mettez bien dans votre petite tête que les dons ne sont en aucun cas obligatoires et restent au bon vouloir des viewers. Vous pouvez choisir de les activer ou non via différents bots, comme Streamlabs. Plusieurs possibilités également, Paypal, cartes bancaires etc … Une chose importante à savoir cependant : il y a toujours un risque de litige et ils doivent être déclarés aux impôts.
Concernant les litiges, je me suis aidée de la vidéo de Valentin Braem qui explique très bien comment cela se passe. Le litige n’existe « pour vous » que sur Paypal ; pour les autres dons, par carte notamment, ils sont « stockés » sur le bot utilisé afin de les reverser ensuite sur son compte bancaire. C’est à dire que si il y a un litige sur un don effectué par carte, c’est entre le donneur et le bot. En revanche, avec Paypal, c’est un don « direct », donc le litige vous concerne, et le donneur a 6 mois pour le faire. Si cela arrive (c’est rare et heureusement), il faudra envoyer un message à Paypal en expliquant de façon simple ce qu’est le stream, si possible envoyer un clip du don, un screen du don sur le bot (message + pseudo + somme + date/heure) et en citant l’article 894 du Code Civil. Voici le texte type (tiré de la vidéo).
Si vous ne souhaitez plus recevoir de dons de la part d’une personne, vous pouvez la bloquer (via Streamlabs).


En vivre

Vivre du stream, beaucoup en rêvent. Comme expliqué plus haut, seulement et seulement lorsque vous aurez atteint un palier qui vous permet de vivre, et ce depuis plusieurs mois/années, vous pourrez penser à voir plus loin. Il faut aussi penser à la précarité du métier : pas de vacances sans conséquence, la peur de perdre sa communauté, la dépendance à une seule plateforme où on peut tout perdre du jour au lendemain pour diverses raisons (plus récemment, la musique non libre de droit qui a amené au bannissement de certaines chaînes). Et svp, ne dites pas en vivre lorsque vous demandez un loyer en donation goal, parce que ce n’est pas le cas.


Lexique

  • Follower -> Viewer (spectateur) qui décide de suivre votre chaine afin de vous retrouver plus facilement et de recevoir les notifications de stream.
  • Subscriber -> Viewer qui décide de s’abonner à votre chaine. Cela peut être un abonnement payant (5-10-25€) ou un abonnement Prime (via Amazon, payé indirectement). Dans tous les cas vous touchez une partie de la somme : pour 5€/Prime c’est 50/50, pour 10€ 60/40 et pour 25€ 70/30.
  • Viewer de l’ombre -> Viewer qui regarde régulièrement le stream sans se manifester. On peut très bien ne jamais connaître son existence s’il ne discute pas dans le tchat Twitch.
  • Host -> Héberge une chaine choisie en fin de stream, sans « forcer » le suivi du viewer. Ce dernier doit donc cliquer sur la chaine hébergée pour accéder au tchat du host. Cela aide beaucoup à faire découvrir et partager le contenu d’une autre personne appréciée. (/host pseudo)
  • Raid -> Oblige en fin de stream à emmener ses viewers sur un autre stream. Cela aide beaucoup à faire découvrir et partager le contenu d’une autre personne appréciée. (/raid pseudo)
  • Bits/Cheer -> Les bits sont la monnaie de Twitch et correspondent à une somme en euros. Il ne peut pas y avoir de litige dessus. On peut acheter 300 bits pour en faire des cheers (partage) sur le tchat de différents streams (100, 5, 79…).
  • Affilié -> Succès débloqué sur Twitch assez facilement. Il consiste à atteindre 50 follows, streamer au minimum 8 heures et 7 jours différents tout en ayant une moyenne de 3 spectateurs.
  • Partenaire -> Succès débloqué sur Twitch plus difficilement. Il consiste à streamer 25 heures, 12 jours différents tout en ayant une moyenne de 75 spectateurs. Non-officiellement, il vous faut aussi 50 subs.
  • Timeout (TO) -> A utiliser pour bannir un viewer temporairement (par défaut, 600 sec). (/to pseudo)
  • Bannissement (ban) -> A utiliser pour bannir définitivement un viewer. (/ban pseudo)
  • Clip -> Peut être effectué par n’importe qui (sauf réglages contraires), qui va sélectionner un petit passage (+- 30sec) de votre stream et qui pourra être partagé via un lien. Peut servir pour souligner un moment, pour faire des best-of, etc.
  • Overlay -> C’est une partie graphique de votre stream. Ça peut être une bannière, un bandeau, un scène … Les évènements (follows, sub, dons) ou toutes autres informations telles que les réseaux sociaux y sont affichés.
  • Alertes -> Elles sont visuelles sur le stream lors d’un évènement (follow, sub, don, host, raid etc.) et personnalisables facilement.
  • Strike -> Se faire « strike » sa chaine par Twitch signifie se prendre un avertissement/bannissement en raison du non-respect des règles de conduite (insultes, contenu non-approprié, musique …).
  • DMCA -> Le Digital Millennium Copyright Act est une loi américaine adoptée en 1998. Le but de ce texte est de fournir un moyen de lutte contre les violations du droit d’auteur (musiques).